Alexandre
Sylvestre

Elise Poulin_Crédit- Martin Girard_Shoot

Baryton-basse

Le baryton-basse québécois Alexandre Sylvestre est un ancien du Conservatoire de musique de Montréal et de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal. Il été récompensé par la Fondation ARAM, la Fondation Wilfrid-Pelletier, et par les Jeunesses musicales du Canada.

Avec l’Orchestre symphonique de Laval, Sylvestre a participé à des prestations incluant la Cantate 70 de Bach et la « Neuvième » de Beethoven. Cette saison, Sylvestre est impatient de retourner chanter à l’Orchestre symphonique de Laval et à l’Orchestre Métropolitain pour une série de concerts.

Récemment, il a fait ses débuts à la Symphonie de Seattle dans les rôles de l’Arbre et du Fauteuil (L’enfant et les Sortilèges). Il a chanté dans La bohème avec l’Opéra du Royaume, Silent Night de Puts à l’Opéra de Détroit, Le barbier de Séville à l’Opéra de Saskatoon, Turandot à l’Opéra de Calgary, et dans le Requiem de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Québec. Régulièrement invité à l’Opéra de Montréal, Sylvestre a rejoint la compagnie de ses débuts dans les rôles de John Connally (JFK), Capulet (Roméo et Juliette), Colline (La bohème) et a participé à la création des Feluettes. Alexandre a chanté sous la direction de Yannick Nézet-Séguin et de Kent Nagano. Il a participé à la création d’une œuvre basée sur les écrits de Jacques Cartier pour le 400e anniversaire de la ville de Québec.